Education aux Mondes et aux Autres
Voyage des 3° à Vassieux en Vercors
La journée de Mardi

Nous sommes partis de la mfr la grive à 8h du matin, après 2h30 de bus nous sommes arrivés pour la viste de la grotte de la Luire. Ensuite nous avons repris le bus pour nous diriger au gîte de la ferme du pré. Nous avons rencontré Marion et Thomas les propriétaires du gîte. Nous avons visité ce magnifique gite, perdu entre les montagnes et les forêts. Il faisait très froid et il n'y avait meme pas de réseau. Nous nous sommes installés dans les chambres puis nous sommes allés manger un repas que Madame Porte nous a gentiment préparé. Apres ce repas nous sommes partis au ranch Pow Grayon, nous avons eu 2h de marche aller retour, il y avait beaucoup de vent ce jour là. Nous sommes revenus au gite et nous sommes allés nous laver, puis nous sommes allés manger du gratin de courgette et des ravioles. En veillée ce soir là nous avons fait un feu de camps, certains ont fabriqué des flèches pour s'amuser à les lancer le plus loin possible et nous avons regardé un film tous ensemble le nom de ce film était "Constantine". Nous sommes tous allés nous coucher pour dormir, mais certains ont été relevés par Madame Porte car isl ne dormaient pas et faisaient du bruit. Cette journée s'est plutôt bien passée.

Romane et valentin

 

Nous sommes partis à 8h00 de la MFR, pour prendre le bus. Pendant le trajet nous avons fait un arrêt à la grotte de la Luire, puis nous sommes repartis direction le gîte de la ferme du pré. Une fois arrivés sur place, nous avons déchargé le bus et nous nous sommes dirigés vers nos bâtiments respectifs pour y déposer nos valises et faire les lits. Nous avons pris le repas qui avait été préparé par Mme Porte et Mr Louis, dans la salle commune du gîte des garçcons. Une fois le repas pris et les services faits, nous nous sommes divisés en deux groupes, un qui est parti à pied en passant par la forêt et l'autre groupe qui est parti en voiture avec Mme Porte. Suite à la visite au ranch, nous sommes tous rentrer à pieds. En arrivant au gîte nous avons pris un goûter. Une fois celui-ci fini, nous somme tous allés dans nos chambres se doucher. Les douches finies, nous avons passé le reste de l'après midi en autonomie, jusqu'à l'heure du dîner. Une fois le repas terminé, nous avons fini la soirée par un film, Constantine. Certains élèves et formateurs ont eu peur, ou se sont endormis devant celui ci.

Alyson et Coline.
La grotte de la LUIRE
Mardi matin, dès notre arrivée dans le Vercors, nous sommes allés visiter la Grotte de la Luire à Saint-Agnan-en-Vercors dans la Drôme. Nous avons été accueillis, puis nous avons fabriqué chacun notre propre bougie en entourant une mèche d'une bande de cire que nous avons placée dans une lanterne en verre. Le guide nous a fait partager l'histoire de ce lieu, nous avons découvert un décor exceptionnel dans un jeu de lumières. Oscar De Vasco était le premier homme a être rentré dans cette Grotte au XVIIIème siècle avec quelques amis alors qu'à cette époque une légende disait que cet endroit était habité par un démon gravé dans la roche. Nous avons suivi le parcours de cet homme courageux et son histoire. Nous avons pu constater à l'intérieur la présence d'un puit de 230 mètres de profondeur. Suivant la météo, l'eau de la Grotte monte et peut recouvrir la Vallée. A ce jour, personne ne sait d'où provient l'eau et ce qui provoque ce phénomène. Une surveillance quotidienne est necessaire. 
Laura , Aurélie

 
Les classes de 3éme A et B ont visité la Grotte de la Luire dans le Vercors avant d'arriver dans le Gîte de Vassieux en Vercors. Nous y sommes arrivés à 11h00, et nous avons fait une pause avant de rentrer dans la Grotte . Nous avont crée des bougies à l'aide d'une mêche et d'une bande de cire car la Grotte n'était pas éclairée. Le guide nous a expliqué l'histoire de la Grotte decouverte par Oscar de Vasco au dix-huitième siècle. Il nous a expliqué qu'une rivière remplissait la Grotte sans que personne ne sache d'où provient ce flux d'eau et sans aucune explication. Il nous a expliqué que le diable du Vercors vivait dans ce lieu selon les habitants de l'époque. Le diable est ainsi gravé à l'entrée     de la grotte avec une pierre en bronze. Les chercheurs n'ont pas encore trouvé d'explication mais nous savons que la rivière coule trois fois par an, remplissant la Grotte et innondant la Vallée. Ils vont tous les jours voir le niveau de l'eau pour trouver une explication . Le porche de la Grotte est le plus grand de France.

Anthony, Damien, Grégory

 
Le ranch Pow Grayon

Durant notre voyage de fin d'année nous avons visité le ranch western "Pow Grayon" à Vassieux en Vercors.
Le guide qui est un rancher nous a expliqué son métier. Il a commencé par nous apprendre les différents sortes de Cavalier existant et les differentes manières de monter un cheval.
Il nous a montré aussi les différentes races de chevaux qu'il utilise dans son activité.
Ensuite il nous a montré à quoi servaient les différentes selles sachant qu'une selle peut coûter jusqu'à 10 000 euros.
Puis le rancher nous a détaillé la tenue d'un rancher, en parlant de son chapeau en feutre servant à faire glisser l'eau sur sa veste qui elle-même permet à l'eau de glisser par les franges.
Enfin nous avons eu la chance de monter sur les chevaux et de faire un petit tour dans la cour.

Alexy et Nathan

 

Nous sommes partis du gîte tous ensemble en début d'après midi pour nous rendre vers un Ranch où il y avait des chevaux de western . Un groupe est parti avec Mme Gache et Mme Moualid et un autre avec Mr Louis et Mr Balaz chaque groupe avait pris une route différente. Nous sommes passés soit par la route soit par la forêt. Nous avons marché 1h30 à l'allé et 1h30 au retour. Quand nous sommes arrivés au Ranch nous sonmmes rentrés dans une écurie pour rencontrer un monsieur qui nous a fait découvrir les différentes selles, étriés, mords, chapeaux de western, les tenues pour s'équiper correctement.... Le monsieur nous a montré comment seller et nous a appris à ne pas mal agir envers le cheval sauvage car ils sont très excités. Ensuite, il a laissé quelques élèves monter sur un cheval, chacun à son tour. Les formateurs sont montés à leurs tours puis nous avons pu toucher d'autres chevaux, enfin nous avons dit au revoir et merci au monsieur et avons tous repris notre route vers le gîte . Quand nous sommes arrivés vers le gîte nous étions tous content car la route était longue !!

Lisa et Alison M

La journée de Mercredi

Mercredi, nous nous sommes réveillés à 8h30 et sommes descendus pour 9 heures. Une fois dans la salle commune, nous avons pris le petit déjeuner dans la joie et la bonne humeur.

Après, nous avons eu une matinée libre avec un réveille en douceur. Certains ont pu jouer au foot, d'autres ont fait du step et du renforcement musculaire en utilisant des briques de lait et de jus d'orange en guise d'altères... Et pendant ce temps là, certains se détendaient au soleil. Avec Thomas, nous avons mis la table pour manger et nous avons dégusté des pâtes à la carbonara façon Mme Porte et Axel, et pour le dessert nous avons mangé une salade de fruits préparée avec amour par Christopheur. Une fois la table débarrassée et la vaisselle faite, le bus est venu nous chercher pour nous emmener faire du biathlon et de la course d'orientation au stade Raphaël Poiret. Les deux activités se sont très bien passées.

Une fois arrivés au gîte, nous avons joué au foot et vers 20h30, nous avons fait un barbecue et nous avons fait grillé des chamallows autour du feu de camps.

Valentin D. et Thomas M

 

La journée du mercredi au gîte.

Le mercredi matin on s'est réveillé à 8h30 pour se doucher et puis ensuite nous sommes allés au petit déjeuner à 9h. Une fois le déjeuner fini, nous avons fait notre lit, et nous nous sommes amusés dans le champ. Certains d'entre nous avons fait un réveil musculaire, et d'autres sont allés avec Mr Louis faire une ballade en forêt. On pouvait aussi aller se reposer dans nos chambres. A 12h nous avons mangé des pâtes à la carbonara, puis nous sommes allés avec Mr Louis pour fabriquer des flèches polynésiennes et nous amuser dans le champ. L'après-midi nous sommes allés louer les skis roues et les chaussures qui vont avec, puis nous nous sommes dirigés vers le parc Raphaël Poiret pour y effectuer une courses d'orientation dans les bois et du biathlon. Nous avons repris le car pour aller rendre les skis roues et les chaussures puis nous sommes rentrés au gîte pour y faire un barbecue.

Selim et Millan.

Biathlon : le ski roues

Pendant notre séjour, nous avons découvert la pratique du ski roues. C'est un sport pour lequel nous sommes équipés de petits skis à roulettes et cette activité a lieu au Stade de Biathlon Raphaël Poiret de Vassieux en Vercors. Il nous fallait aussi des protections pour les coudes, les genoux, un casque en cas de chute, des chaussures et des batons. Une monitrice qui se nomme Marion nous a appris à pratiquer ce sport. Nous avons commencé avec un seul ski puis nous avons ensuite mis le deuxième ski. C'était un moment très agréable. Certains se sont bien débrouillé et d'autres avaient eu plus de mal ; mais dans l'ensemble nous nous avons beaucoup rit. Nous avons eu la chance de pouvoir aller sur le parcours de ski-roues pour que Marion nous montre quelques difficultés de ce sport. Ce sport ressemble beaucoup au ski de fond et ceux d'entre nous qui pratiquent du rollers ont eu plus de facilités. Après l'entrainement on a fait une compétition avec le tir à la carabine. Un élève de 3ème (Lucien) a battu Marion lors d'un mini biathlon. On s'est beaucoup amusé lors de cette activité.

Anouk et Marjory



 

Dans la journée de mercredi, nous avons pris le bus, du gite à 13h30 pour nous rendre au stade de biathlon Raphael Poiret. Deux groupes se sont formés : il y avait les 3ème A et les 3ème B. Nous avons fait deux activités en atlernant dans l'après-midi : biathlon ski-roues et tir à la carabine et une course d'orientation dans la forêt.

Pour le biathlon, nous avons commencé par faire deux groupes, l'un s'est entraîné au tir à la carabine et l'autre a découvert le ski-roues. Pour la pratique du ski-roues il faut mettre des protections aux genoux, aux coudes, un casque pour protéger la tête et des chaussures. On a commencé avec 1 ski pour prendre l'habitude des gestes, d'abord avec le pied droit puis avec le pied gauche. On a fait un tour de terrain puis on a mis les deux skis. Il nous ont donné des batons pour tenir l'équilibre. Nous avions la possibilité de faire une petite descente. Pour le tir à la carabine, nous devions nous entraîner à tirer dans les cibles avec une carabine à laser chacun à son tour, puis en cinq tirs nous devions atteindre les 5 cibles. Pour finir nous avons fait un biathlon par équipes de 3, on devait faire le tour de terrain en ski-roues, puis tirer sur les 5 cibles avec la carabine, pour chaque tir raté, il y avait un tour de pénalité. Lucien a proposé un duel contre le moniteur de ski-roues et a gagné le challenge.

Lucien et Thomas
Biathlon : le tir à la carabine

Durant le voyage de 3ème, le Mecredi 16 Avril 2014, nous avons pratiqué un Biathlon avec tir à la Carabine.

La monitrice Cillya nous a appris à nous servir d'une carabine laser.

Pour commencer Cillya nous a dit de nous entrainer à tirer sur les 5 cible en essayant de toucher toutes les cibles en 5 tires.
Pour les personnes plus douées à la carabine, elles pouvaient tirer de loin ou tirer debout. Ensuite Cillya nous a fait faire un challenge (toucher les cibles sans fautes, en 5 tires après avoir fait un parcours en ski roues). Cillya a dit que Christopheur et Faress étaient les meilleurs tireurs de la classe, Mme Porte est venue voir ce que l'on faisait et elle a constate que nous étions calme et à l'écoute de Cillya.
Nous avons bien profité de cette après-midi, nous étions tous de bonne humeur et nous nous sommes bien amusés.

Les classes de 3ème remercient Cillya et Marie de nous avoir consacré cette après-midi.

Faress et Christopheur

 
Biathlon : la course d'orientation

Nous nous sommes rendu en bus le mecredi 16 avril à Vassieux en Vercors dans la forêt en montagne pour une course d'orientation.
Une fois arrivés là-bas, le guide nous a expliqué ce que nous allions faire sur une carte et comment on se sert d'une boussole et d'une carte. Il nous a emmené voir une balise pour voir à quoi elle ressemblait. Apres il nous a equipé d'une petite carte et d'une boussole remplie de gazosl puis nous a donné un papier avec les numeros des balises à chercher.
A chaque balise il y a des petites pointes qui forment un signe pour le tamponner sur la feuille en face des numéros des balises.
Après avoir trouver les deux balises nous sommes retournés voir le guide qui a verifié nos signes sur la feuille pour voir si c'était juste, puis il nous a donné quatre autres numeros qui sont plus compliqués à trouver, les balises étant positionnées plus loin.

Louis, yoann

Nous avons commencé par faire les présentations avec le guide, nous nous sommes répartis par groupes de trois personnes. Pour débuter, Loïc nous a confié deux balises assez simple à trouver, ensuite quand cela était fait, il nous a attribué cinq balises qui se trouvait plus loin du point de rendez-vous. Nous avions une carte et pour certains d'entre nous des boussoles. Il fallait facilement quarante cinq minutes pour traverser entièrement le parc, mais nous n'avions qu'une heure et demi pour ramener la fiche que nous avions poinçonnée grâce aux balises trouvées.
Notre groupe a trouvé deux camarades égarés dans la forêt, ils étaient assis dans la neige, nous avons donc décidé de prêter mains fortes à ce groupe en le guidant vers la balise qu'il cherchait, nous savions trés bien nous repérer dans le parc et nous avons mis quinze minutes pour les emmener à leur balise. Nous sommes donc retournés au point de rendez-vous en seconde position, le guide du parc vérifiait le papier, puis validait notre score. Nous avions tous finis l'activité quand nous nous sommes aperçu que trois de nos camarades s'étaient perdus dans la forêt, deux de nos formateurs sont restés sur place avec le guide pour attendre qu'ils reviennent. Pendant ce temps, nous sommes rentrés au gîte. Par la suite, nos camarades sont rentrés indèmnes.

Baptiste et Samuel

La veillée barbecue

Nous avons fait une soirée barbecue pendant notre voyage au vercors, nous avons pu déguster un paquet de chips avec des saussices et des merguez accompagnées de verres de coca-cola.
Pour le dessert nous avons pu aussi déguster du camembert cuit à la braise avec des chamallows au barbecue on a pu déguster ce repas autour d'un feu de camps allumé par Mr Louis. Des élèves de la classe ont ramassé des branches dans la fôret ce qui permettait le nettoyage de la fôret. Avec cela nous avons pu nous rechauffer et passer une exellente soirée autour de ce feu tout cela en rigolant et en s'amusant.

MERCI A TOUS NOS FORMATEURS CE SONT LES MEILLEURS !!!!!

Guillaume, Julien
 

Mercredi soir, nous avons eu une veillée barbecue pour le repas du soir. D'abord nous avons commencé par manger des salades de betteraves, du taboulé et des chips. Ensuite en plat chaud, il y avait des saucisses, merguez, accompagnées de papilottes de patates cuites sur la braise chaude. En dessert nous avons eu des camemberts chauffés dans les barbecues encore chaud du repas. Pour finir cette belle soirée nous avons mangé des chamalows grillés et avons profité tous ensemble du feu de camp. Tout le monde a passé une très bonne soirée.

Teddy et Axel
La journée de Jeudi

Jeudi, nous nous somme levés à 8h00. Ensuite, nous sommes allés déjeuner dans la salle commune, puis nous avons défait nos lits , fait nos valises et descendu nos bagages. Nous avons procédés au ménages dans les 2 gîtes (filles,garçons) en nettoyant les chambres, les salles de bain , les couloirs et la salle commune.

Avant le repas nous avons profité du beau temps pour nous dépenser dans diverses activités : certains ont joué au football, d'autres au rugby ou à la pétanque, certains ont fabriqué des flèches polinésiennes avec M. Louis et les moins motivés ont simplement profité de ce moment pour s'installer au soleil et discuter.

A 12h , nous nous sommes rendus dans la salle commune pour le repas. Nous avons mangé de la salade et de la tartiflette, et pour le dessert des glaces,yaourts nature ou tartes aux pommes. ( C'était trés bon !!! )

Ensuite, le car est arrivé à 13h30,nous avons chargé les valises, puis nous sommes partis en direction du Musée de la Résistance. Nous y sommes arrivés vers 14h.

Ensuite nous avons fait la visite,cela a duré 1h30. C'était trés intéressant,le guide était sympatique ! Aprés cette visite , nous avons rejoint le car et sommes partis en direction de la MFR La Grive. Nous sommes partis à 16h , et nous sommes arrivés autour de 18h30 à la MFR.

 
Salomé, Alexandre et Mickaël

On s'est levé à 8h pour aller déjeuner à 8h30, au petit déjeuner nous avons eu du nutella, du jus d'orange , de la confiture de fraise, du beurre, du pain , des petits pain au lait, du café, du lait , du thé.
Ensuite certains élèves on fait la vaiselle et le nettoyage de la salle de repas, ont mis la table, puis ceux qui n'étaient pas de service sont montés dans leurs chambres afin de faire le ménage. Après nous sommes allés profiter de l'extérieur et du beau temps.

Puis nous avons pris le repas du midi. Une fois le car arrivé, nous avons chargé nos valises et sommes partis à la visite au musée de la résistance. Au musée nous avons beaucoup appris surtout Adel qui s'est endormi sur les escaliers ! Ensuite nous avons repris le bus pour rentrer à la MFR. Ensuite dès notre arrivée, nous avons déchargé et avons rejoint Céline et Didier pour leur raconter notre séjour.

En conclusion ces trois jours ont été trés agréables, nous nous sommes bien amusés, malgré le manque de réseau !

 Adel et Marina
Le musée de la Résistance

Le Jeudi 17 avril 2014, nous sommes allés au Musée de la Résistance de Vassieux en Vercors. Pour s'y rendre, nous sommes partis du Gîte en bus et avons mis 15 à 20 minutes. Nous avons pu découvrir sur ce lieu, qu'il y avait une fresque assez grande qui explique l'histoire de la résistance dans le Vercors durant la Seconde Guerre Mondiale. Après plusieurs explications sur la peinture, nous sommes montés à l'étage suivis par notre guide qui nous a expliqué la guerre 1939-1945, elle nous a montré quelques équipements des résistants dont voici quelques exemples : la radio, la boussole, un Casque, un masque à gaz, certains papiers qui seraient de moyens d'achats pour la nourriture...
A l'époque les résistants utilisaient de fausses vraies cartes d'identités, pourquoi fausses? Pourquoi vraies? Fausses parce que ce n'est pas leur vraie identité, mais vraies car ce sont des reproductions identiques des tampons utilisés pour les vraies cartes. Les armes utilisées à l'époque étaient très fragiles, le chargeur de balles à peine effleuré peut nous blesser. Les grçons ont eu la joie de pouvoir toucher des fusils mitrailleurs. Il y avait également un message codé avec divers tracts de resistants dont l'un montrait des cochons, qui une fois pliés représentaient la tête d'Hilter.

Maureen, Doriane, Jessy


Ce lieu évoque l'histoire de la résistance dans le massif du Vercors à travers une collection d'objets et de photos d'époque. Le musée est situé au centre du village de Vassieux-en-Vercors. Il a été fondé en 1973 par Joseph La Picirella qui a fait don de la collection au département de la Drome en 1999.Ce musée est géré par le conseil général de la Drome.

Le village de Vassieux-en-Vercors est un composant essentielle du parcours. Ce village martyr a été fait Compagnon de Libération le 4 aout 1945 par le Général de Gaulle,aux cotés de Paris,Nantes,Grenoble,L'ile de Sein. Lieu de bataille,lieu de répression sauvage,lieu de destruction systématique,c'est ici qu'est érigé un monument aux victimes civiles. Il symbolise les souffrances endurées et la volonté de ne pas disparaitre. L'étape du Mémorial de la résistance est une étape centrale d'un parcours qui incite le visiteur à découvire les lieux où se sont déroulés ces évènements tragiques.

Notre point de vue sur ce musée est que la visite était intéressante, que cela nous à apporter encore plus de culture générale, mais que c'était assez long...

Samra & Romane